Regarde la mer . com

Regarde la mer . com

Des photos de plongées, de navires, de ports, de la faune salée... le tout au gré du temps et des saisons.


Mc Cullough, musée sous-marin

Publié par Pascal Collin sur 1 Août 2016, 10:47am

Le 18 mai 1917, peu avant 5h du matin, le John G Mac Cullough, un cargo de 82m de long transportant du ciment et des pneus pleins, croise la route de l'UC-74. Le sous-marin allemand le salue d'une torpille. Le vapeur s'enfonce et sombre en moins de 5 minutes emportant avec lui le second mécanicien.

Positionnée à quelques milles nautiques dans le sud de l'ile d'Yeu, l'épave du Mc Cullough, magnifique, repose par -47m environ. Régulièrement visitée par les touristes palmipèdes en visite à Yeu, elle propose à ces derniers quelques originalités. L'une d'elle est l'ancien câble télégraphique, qui, tiré quelques années après le naufrage du navire est venu se poser en son travers. Comme ce 16 juillet 2016, ce fameux câble se révèle utile en indiquant la route aux plongeurs qui atterrissent sans avoir la ferraille en vue !

Une autre particularité qu'on aimerait croiser plus souvent, c'est l'état de conservation du navire. La coque demeure, un siècle après le naufrage, en très bon état. Ceci s'explique par la dernière cargaison du Mc Cullough, celle qui l'a suivi dans le monde sous-marin. L'épave du cargo renferme en effet des monticules d'innombrables sacs... de ciment ! Ceux-ci ont solidifié l'épave et lui on permis de traverser les décennies sans trop s'abimer. Lors de son dernier voyage, le vapeur transportait également un nombre important de pneus pleins. Destinés aux véhicules du front, ils dorment là pour toujours et donnent à l'ambiance générale des allures de musée sous-marin.

La machine et les chaudières, enfin, positionnées tout à l'arrière du navire, rappellent qu'à l'origine, celui-ci avait été construit pour naviguer sur les grands lacs d'Amérique du Nord. Le John G Mac Cullough sera finalement venu se perdre de l'autre côté de l'Atlantique, terminant son grand voyage sur le sable du large vendéen.

Plus d'info sur le Mc Cullough sur le site d'Anges Plongée

Mc Cullough, musée sous-marin
Mc Cullough, musée sous-marin
Mc Cullough, musée sous-marin
Mc Cullough, musée sous-marin
Mc Cullough, musée sous-marin
Mc Cullough, musée sous-marin
Mc Cullough, musée sous-marin
Mc Cullough, musée sous-marin
Mc Cullough, musée sous-marin
Mc Cullough, musée sous-marin
Mc Cullough, musée sous-marin
Mc Cullough, musée sous-marin
Mc Cullough, musée sous-marin
Mc Cullough, musée sous-marin

Commenter cet article

Danièle Nguyen 08/08/2016 07:53

Bonjour Pascal, une petite visite rafraîchissante ;-) Etonnante cargaison si peu dérangée ! le camouflage sur la 3e : EXTRA !!!

Pastyme 02/08/2016 18:36

Ce secteur de l'ïle d'Yeu semble être une belle zone pour la plongée....les sacs de ciment solidifiés, outre la stabilité qu'ils ont donné à l'épave, créent un récif que la faune doit apprécier....
C'est toujours un plaisir de partager ces plongées...
bonne soirée

Lainay Dominique 01/08/2016 20:45

Bonjour Pascal,

Merci pour ce récit et ces très belles photos...ah il n'y pas à dire, le secteur de l'île d'Yeu, un beau patrimoine subaquatique.

Comme sur le HELGE (baie de St Brieuc) les sacs de ciment permettent un état de conservation remarquable .

Amitiés subaquatiques

eva and family 01/08/2016 18:07

Merci pour ces vues où il y a de la vie mais ces épaves, c'est désolant. Bonne soirée

clyk 01/08/2016 15:35

Merci pour cette enième visite sous-marine, toujours aussi émouvantes et mystérieuses!