Regarde la mer

Caradoc, sombre promenade sur les restes du vapeur

4 Juillet 2014, 20:45pm

Publié par Pascal Collin

Lundi 24 juin 2014

Le 30 septembre 1870, le SS Caradoc croise au large de la pointe du Finistère lorsqu'un épais brouillard surprend son équipage. Malheureusement les rochers d'Ouessant ont ce soir là une fois de plus envie de jouer les aimants à tôle rivetée. Le petit cargo à vapeur talonne la roche non loin de la naufrageuse Pointe de Pern.

Alors que son navire donne déjà de la bande, le Capitaine Nicoll décide de le jeter plus à la côte dans l'espoir de le sauver. Mais en cet endroit la roche découpée et dressée au dessus de la mer n'offre pas le salut escompté. Le Caradoc sombre emportant sa cargaison de minerai de fer vers le fond entre 35 et 50 mètres sous la surface.

Depuis plus de 140 ans, le Caradoc gît là, posé sur une pente plus douce que ses voisins, le Teucer et le Vesper. Ses formes navales très dégradées font bien corps avec le paysage sous-marin. Sa coque retournée affiche une quille indiquant bien que l'épave qui repose ici est bel et bien celle d'un navire d'un autre siècle. Ancre à Jas, squelette de navire, pièces mécaniques, hélice esthétiquement ensablée... Le vieux steamer possède les ingrédients nécessaires à une belle plongée épave.
 
Pour les moins amoureux de la tôle de fond, les tombants environnants peuvent être un prétexte à descendre j'usqu'aux 50 mètres de profondeur saluer la pale d'hélice qui dépasse du beau sable blanc puis de remonter le long de la roche colorée pour terminer par la forêt d'épais laminaires. De la belle plongée du bout du monde !

Caradoc T9355
Caradoc T9371
Caradoc T9380
Caradoc T9382
Caradoc T9387
Caradoc T9389
Caradoc T9392
Caradoc T9393
Caradoc T9394
Caradoc T9398
Caradoc T9399
Caradoc T9400
Caradoc T9433
Plus de photos dans l'album
Caradoc T9388

Commenter cet article

Focales 17/12/2014 17:54

Oui, je me souviens de ces photos et de tes explications sur Pern la naufrageuse. Oui, comme le Creac'h, beaucoup de vies y ont terminé leur chemin, bien plus qu'à la baie au triste nom de "baie
des trépassés".

Den B 11/07/2014 15:06

Belle série qui respire le calme de cette épave assez spéciale sous la surface.
J'adore la 1ere qui évoque la découverte de l'épave à l'atterrissage...
et la dernière, la patience zen au palier, des images plein la tête, très joli rendu !

Focales 06/07/2014 15:39

Les naufrages sont horribles et laissent aux familles des désespoirs insoutenables mais permettent aux photographes de belles images sous-marines.

me(__FILE__) . '/'); /** Réglage des variables de WordPress et de ses fichiers inclus. */ require_once(ABSPATH . 'wp-settings.php');