Regarde la mer . com

Regarde la mer . com

Des photos de plongées, de navires, de ports, de la faune salée... le tout au gré du temps et des saisons.


Thérèse et Marie, patrimoine sous-marin

Publié par Pascal Collin sur 6 Octobre 2012, 15:00pm

Catégories : #Thérèse et Marie

Samedi 15 septembre 2012

Une belle météo pour les journées du patrimoine et l'épave du Thérèse et Marie offre une occasion d'enrichir sa culture des ancres marines, occasion que nous ne manquerons pas. Le cargo reposant au large de Saint-Nazaire fait l'objet d'un beau chapitre dans le livre "Naufrages dans l'Estuaire de la Loire" co-écrit par Alain Foulonneau et André Meignen. Et justement, pour cette visite culturelle de la zone avant, Alain est de la palanquée.

L'objectif de la plongée du jour est la proue du Thérèse et Marie. Celle-ci, plutôt bien conservée alors qu'elle subit les affres du temps et de la météo depuis le 20 août 1917, repose comme le reste de l'épave entre -35 et -40 mètres. Elle s'est inclinée sous le poids des années d'immersion et s'est couchée à bâbord sur le beau sable du large. La proue du Thérèse et Marie est particulièrement chargée en détails et mérite à elle seule une plongée entière.

Les souvenirs du passé naval du navire sont nombreux et pour qui s'amuse à les reconnaître, l'exploration devient un voyage dans le temps de la marine. Les ancres Marell encore à poste dans leurs écubiers, le guindeau, les chaînes, les chaumards... tout l'univers du Bosco est là et même plus. S'il n'est pas rare de croiser des ancres à pattes sur les épaves du XXème siècle, sur le Thérèse et Marie le visiteur a la chance de pouvoir admirer, posée sur le pont incliné, une splendide (et peu courante) ancre de type Trotman(*). En regardant l'amoncellement de poutres métallique, on distingue même la grue qui servait à la mettre à l'eau. Au milieu de tous ces détails, la vie sous-marine s'est installée et les congres, tacauds, homards et toute la faune fixée de la région donne du mouvement et de belles couleurs à l'ensemble.

Malheureusement, en plongée le plus beau des spectacles passe toujours bien trop vite et à marée haute de coefficient 92, la profondeur atteint presque les 40 mètres et les minutes de palier s'envolent. Nous entamons la lente remontée, laissant derrière nous le Thérèse et Marie, sa proue et son ancre Trotman, beau patrimoine sous-marin.


(*) Il est une célèbre une ancre Trotman, celle posée à l'entrée de la ville close de Concarneau.


Thérèse et Marie T2276
Thérèse et Marie T2292
Thérèse et Marie T2295
Thérèse et Marie T2298
Thérèse et Marie T2301
Voyez-vous la paire de pinces ?
Thérèse et Marie T2303
Thérèse et Marie T2304
Thérèse et Marie T2309
Thérèse et Marie T2312
Thérèse et Marie_T2320
Thérèse et Marie T2323
Thérèse et Marie T2325
Thérèse et Marie T2330
Thérèse et Marie T2335
Thérèse et Marie T2340
Thérèse et Marie T2346
Plus de photos dans l'album
Thérèse et Marie T2325

Commenter cet article

le croisicais 15/11/2012 17:30

Une belle série sous-marine ( comme d'hab. !)on ne s'en lasse pas.Merci Pascal. St.

ray manta, de Bloc18 21/10/2012 12:58

Capharnaüm, le mot est faible ... un homard n'y retrouverait pas ses petits !!!

Nokomis 13/10/2012 20:09

Bon soir Pascal.
En effet, j'ai changé un de mes objectifs fin août, le 70-300. Peut être là la différence.
Bises a toi et bonne fin de soirée

Danielle B. 13/10/2012 13:45

Un bien joli nom le "Thérèse et Marie"... La lecture du passé naval des navires que tu "visites" doit être sacrément passionnante ! Ces épaves ont tant à révéler à un connaisseur comme toi ! Bravo
Pascal pour cette passion hors du commun que tu nous fais partager. Bon week-end !

VISU...ELLE PHOTOGRAPHY 09/10/2012 11:05

Et mois qui trouvais que j'étais une Marie (sans Thérèse) en bien triste état ! belles photos sous-marines comme tu en fais souvent. Petit à petit je m'habitue à ce monde au travers de tes images
qui, au début, me filaient un peu les pétoches. Mais comme dit un de mes copains photographes, avant je voyais, maintenant je regarde.