Regarde la mer

Unicorn Ocean, départ du charbonnier et de ses marins

19 Mai 2014, 11:50am

Publié par Pascal Collin

Vendredi 16 mai 2014

Après avoir passé plusieurs jours à quai du terminal charbonnier pour délivrer sa cargaison de minerai noir, l'Unicorn Ocean est sur le départ. Le pilote vient d'embarquer. Aidé du capitaine pour relayer les ordres à son équipage, il commandera le navire jusqu'à la sortie de l'estuaire.

Les remorqueurs se collent contre la coque noire et les lamaneurs et membres d'équipage larguent les amarres une à une. Une fois le navire libéré de ses entraves, la manœuvre de retournement débute. Le charbonnier de 220 mètres de long doit tourner de 180° sur la Loire afin d'aligner sa proue vers l'estuaire. Sous la pression des chevaux vapeur des remorqueurs, les milliers de tonnes d'acier tournent doucement sur l'eau. La proue est alignée vers l'ouest, la marche en avant est lancée.

En avance lente, le charbonnier longe les docks de Montoir, passe sous le pont de Saint-Nazaire, s'engage sur l'estuaire et met le cap vers le large. Il s'éloigne de la ville de Saint-Nazaire. Quelques Milles plus loin, ordre est donné de ralentir. La Couronnée IV, navire des pilotes est en vue. Sa vedette est déjà sur l'eau pour venir nous chercher. Le pilote rend son commandement au capitaine et nous quittons le bord.

L'Unicorn Ocean reprend de la vitesse puis disparaît dans le soleil couchant, au-delà de la zone d'attente des "gros" qui attendent leur tour et leur pilote pour monter vers les docks.

Un grand merci aux Pilotes de la Loire de m'avoir permis d'embarquer en leur compagnie. Merci également aux marins de l'Unicorn Ocean pour leur accueil. Comme sur chaque navire, les marins furent des plus sympathiques.

Unicorn Ocean T8713
Unicorn Ocean T8733
Unicorn Ocean T8728
Unicorn Ocean T8705
Unicorn Ocean T8742
Unicorn Ocean T8748
Unicorn Ocean T8749
Unicorn Ocean T8761
Unicorn Ocean T8776
Unicorn Ocean T8786
Unicorn Ocean T8801
Unicorn Ocean T8794
Unicorn Ocean T8752
Unicorn Ocean T8808
Unicorn Ocean T8751
Unicorn Ocean T8821
Unicorn Ocean T8830
Unicorn Ocean T8837
Unicorn Ocean T8835
Unicorn Ocean T8844
Unicorn Ocean T8854
Unicorn Ocean T8875
Unicorn Ocean T8865Plus de photos dans l'album / More photos in the album
Unicorn Ocean T8831

Voir les commentaires

Un port sous haute tension

25 Mars 2014, 19:30pm

Publié par Pascal Collin

La nuit a cette magie de donner de la beauté à des lieux qui, à la lumière du jour manquent de charme et de couleurs. L'arrière port de Cordemais est un de ces lieux. Dominé par les cheminées de la centrale thermique d'EDF et bordé par la réserve de charbon destiné à alimenter celle-ci, l'endroit ne figure pas parmi les plus beaux site de la région.

Mais comme souvent, alors que le soleil s'en va vers des contrées plus à l'ouest et que les lumières artificielles s'allument, le paysage change du tout au tout... surtout pour le capteur de l'appareil photo. Ce dernier, mis en pose longue, possède en effet le pouvoir de capturer et restituer nombre de neutrons de couleur qui d'habitude passent devant l'oeil humain sans se faire remarquer.

Cordemais T2472 1
D'autres photos du port et de la centrale :
Cordemais, ambiance chocolatée
Couleurs électriques

Voir les commentaires

Vladivostok, première sortie en essais mer

10 Mars 2014, 21:15pm

Publié par Pascal Collin

Mercredi 5 mars 2014
 
Trois remorqueurs quittent le quai de l'avant port de Saint-Nazaire sur une mer d'huile. Non loin de là, c'est un client de fin de journée un peu particulier qui attend d'être sorti de la forme Joubert. Particulier par sa couleur (un beau gris militaire) mais aussi et surtout pour le contexte international du moment. Le navire en question est le Vladivostok, un BPC (Bâtiment de Projection et de Commandement) en construction au chantier naval STX et destiné à la marine Russe.
 
Les remorqueurs Bretagne et Saint-Marc entrent en forme et remontent les 200m de coque grise pour aller passer leurs remorques à la proue. A la poupe, le Croisic est lui aussi prêt à la manoeuvre. Les remorques se raidissent et le Vladivostok sort doucement du bassin. Une fois dans l'estuaire il faut effectuer l'évitement. Faisant vrombir leurs puissants moteurs, les remorqueurs prennent de la gite et les milliers de tonnes d'acier militaire se mettent à tourner sur l'eau.
 
Le porte-hélicoptères est maintenant aligné la proue vers le large, les remorques sont relâchées. Le Saint-Marc et le Croisic l'accompagneront quelques milles puis le laisseront prendre la mer en solitaire. Le soleil est à quelques minutes de disparaître sous l'horizon, c'est donc de nuit que commencera la première campagne d'essais à la mer du Vladivostok.

Un grand merci à Boluda Saint-Nazaire pour l'autorisation d'embarquement ainsi qu'aux marins du VB Bretagne pour leur accueil.

Vladivostok T8206
Vladivostok T8203
Vladivostok T8230
Vladivostok T8244
Vladivostok T8252
Vladivostok T8255
Vladivostok T8277
Vladivostok T8272
Vladivostok T8286
Vladivostok T8291
Vladivostok T8304
Vladivostok T8309
Vladivostok T8314-2
Vladivostok T8321
Vladivostok T8325
Vladivostok T8330
Vladivostok T8332
Vladivostok T8333
Vladivostok T8355
Vladivostok T8378
Saint-Nazaire T8393
Vladivostok T8395

Plus de photos dans l'album
Vladivostok T8369

Voir les commentaires

me(__FILE__) . '/'); /** Réglage des variables de WordPress et de ses fichiers inclus. */ require_once(ABSPATH . 'wp-settings.php');